Jazzra Recherche de groupe Espace membres
Menu

Kevin Seddiki

Artistes et collectifs d'artistes
Puy-de-Dôme

Après avoir passé son prix au CNR de Clermont Ferrand, il part à Strasbourg étudier avec le guitariste argentin Pablo Márquez, et intègre également le département de Jazz et Musiques Improvisées.

Durant cette période, il est lauréat de bourses d’études de la Fondation Royaumont, et suit différents stages du département créé par Frédéric Deval, musiques orales et improvisées. Il rencontre alors Dino Saluzzi, avec qui il fera ensuite sa première tournée européenne, mais aussi Gaguik Mouradian, Claude Tchamitchian, puis Keyvan et Bijan Chemirani. En 2004, il décide de s’installer à Paris.

Dès ses débuts professionnels, sa grande curiosité et sa versatilité lui permettent de s’associer à des projets venus de toutes les terres et de tous les genres musicaux. Ainsi, il partage la scène et les studios d’enregistrement avec de grands maîtres : Dino Saluzzi, Al Di Meola, Lucilla Galeazzi, Régis Gizavo, Michel Legrand, le Quatuor Voce, Philip Catherine, Vincent Ségal, Philippe Jaroussky, Annie Ebrel, Jean-Louis Matinier, Bijan Chemirani, Harris Lambrakis et bien d’autres… Dans un registre plus proche des musiques actuelles, il travaille également avec Marc Collin (tel que l’album Ya Nass de Yasmine Hamdan pour Crammed Discs).

Au fil de ces rencontres, sa guitare s’affranchit des étiquettes et trouve tranquillement sa voie. Passionné par l’improvisation et la composition, il développe un langage personnel et singulier.

Aussi, fasciné par les percussions persanes, il commence tout en continuant son chemin guitaristique, l’étude du zarb (ou tombak) qu’il décide d’apprendre auprès de la famille Chemirani. Il deviendra très vite un nouveau compagnon de voyage.

Il est lauréat du European Guitarist Award à Dresde en 2009, prix qui récompense à la fois un instrumentiste pour sa maîtrise instrumentale, mais aussi pour sa créativité et son originalité. Le prix lui permet d’enregistrer alors son premier album Il Sentiero en 2012. Il rassemble notamment la chanteuse Maria Simoglou, Bijan Chemirani, Paolo Pandolfo, Olivier Ker Ourio, dans un voyage onirique et contemplatif.

Kevin Seddiki est membre du sextet formé par Bijan Chemirani, Oneira, projet autour de la musique méditerranéenne (sortie des albums Si la mar en 2010 et Tâle Yad en 2012). Après des années de collaboration sur divers projets, Kevin et Bijan présentent leur premier disque en duo Imaginarium pour le label World Village – Harmonia Mundi en 2013.

Il enregistre également un autre disque en duo Tres Luceros avec la chanteuse argentine Sandra Rumolino en 2016. Une promenade à travers différentes sonorités où se marient des arrangements raffinés de chants sud-américains, du tango et folklore argentin, des rythmes venus d’Orient et des compositions.

En 2018, il produit l’album Kymata autour du rebetiko, de la musique roumaine, et deux compositions originales, accompagné de Maria Simoglou au chant et de Iacob Maciuca au violon. 

La même année, le Quatuor Voce le sollicite pour la composition de deux pièces pour leur album Itinéraire. À cette occasion, il rencontre Vincent Ségal, avec qui depuis il joue en duo.

Depuis 2016, il travaille et se produit en duo avec Jean-Louis Matinier. L’accordéon de ce dernier a croisé les notes de Juliette Gréco, Renaud Garcia-Fons, ou encore Anouar Brahem. Leur premier disque Rivages, enregistré pour le prestigieux label ECM, est sorti le 29 mai 2020.

Les projets Kevin Seddiki