Jazzra Recherche de groupe Espace membres
Menu

Le jeudi 27 avril, Rhino Jazz(s) organise une conférence « Le Jazz et les Droits Civiques » par Jean-Paul Boutellier

La guerre de sécession permit en 1865, l’abolition de l’esclavage aux États-Unis mais un long et difficile combat contre la ségrégation et pour la reconnaissance des droits civiques s’engagea jusqu’à la reconnaissance de ces droits pour les afro- américains.

La musique afro-américaine, et le Jazz en particulier ont été des éléments décisifs pour supprimer l’identité de ces populations issues de l’esclavage. De nombreux artistes vont mettre leur talent et leur créativité au service de cette cause, notamment lors de la marche sur Washington avec le pasteur Martin Luther King en août 1963, qui précéda la loi « Voting Rights Act » du 6 août 1965, soit 100 ans après l’abolition de l’esclavage. Parmi ces artistes de nombreuses chanteuses et musiciennes prirent une partie importante pour soutenir Martin Luther King, ce fut notamment le cas de Mahalia Jackson et de Nina Simone.

À l’aide de documents et d’illustrations audio-visuelles, nous évoquerons la partie que la musique a représentée dans ce long parcours vers la liberté.